Diorama

Georges SERRAZ

1883-1964

 

Séduit par la personnalité de Jean-François Régis, l’artiste réalise le diorama de Lalouvesc en 1932-1933.

Après l’exposition coloniale de 1931, pour laquelle il réalise une série de tableaux retraçant l’histoire de l’Evangélisation à Madagascar, le voici à Lalouvesc. Il y fait revivre l’itinéraire apostolique de saint Régis dans un diorama de 19 tableaux.

Sa marque personnelle ? D’abord les larges horizons permettant, du collège jésuite de Béziers, d’apercevoir les Pyrénées… ou d’élargir le regard vers les montagnes du Vivarais… suggérant des horizons spirituels encore plus vastes. Ensuite, expression de la ferveur mystique qui animait Jean-François Régis, depuis ses nuits d’adoration chez les hôtes qui l’accueillaient, dans sa manière de reconnaître Jésus Christ en chaque pauvre, dans son courage à affronter les éléments déchaînés pour annoncer l’Evangile, comme dans son désir de se dépenser à la limite de ses forces pour réconcilier les hommes entre eux et avec Dieu. La pointe d’humour n’est pas absente : auditeurs perchés sur les hautes poutres d’une église du Puy, vu la densité de la foule.

Scroll Up